Mon journal

 

 

 

 Depuis un certain temps je souhaite partager mon existence. Naturellement je garderai toujours, dans le plus profond de mon être, un échange vécu avec l'un ou l'autre. C’est simplement dans ce qui est vécu publiquement que je tiens  à dire mes réflexions.
Simplement quelques extraits de temps en temps, dans l'attente d'une publication de l'ensemble.

"C'est
du
Dalibot !"


Accueil
- Actualités
- Présentation - Agenda - Vos questions - Prêtre - Interreligions - Méditations -
Lu-Vu-Entendu - Prières
Noël, Pâques -
Espace jeunes - Espace enfants - Liens - Paroles de chiens - Mes credos - FORUM
- Me contacter
- Aumônerie des artistes

 

                       

    Si depuis longtemps je pensais être le seul à dire que certains participaient à des rites religieux comme prenant un somnifère pour trouver une certaine santé du corps ou une paix intérieure. Le courrier des lecteurs dans le journal La Croix de ce jour me rassure.

Le psychologique et le spirituel
 La vie spirituelle ne saurait dispenser d'un suivi psychologique quand on ne se sent pas bien. J'ai apprécié l'article sur la détresse psychologique de certains Prêtres dans le quotidien La Croix du 8 septembre.
Aujourd'hui, trop de chrétiens fervents, prêtres ou non, ont tendance à croire que la prière seule peut remédier à une situation de souffrance psychique pénible et parfois intolérable.
C'est là le rôle du discernement où la présence d'un accompagnateur peut se révéler nécessaire. La vie spirituelle n'est pas un remède, elle donne un sens à la souffrance mais ne l'efface pas pour autant dans la plupart des cas.
Si la souffrance devient telle qu'elle paralyse la vie personnelle et relationnelle jusqu'à détruire celui qui la subit, elle doit être traitée selon les moyens que donnent les connaissances offertes par les sciences humaines ou la médecine.
La foi en la providence n'exclut en rien le recours à des moyens profanes pour soigner un mal-être.
Si recourir à la prière doit toujours rester au cœur de nos vies, il ne faut jamais oublier que si tout dépend de Dieu, on doit aussi agir comme si tout dépendait de nous.
On ne saurait sans se fourvoyer mettre un mur entre le spirituel et le psychologique.

Jacques Dumas (Haute-Garonne)

    En effet combien de confrères devant quelques difficultés dans le ministère, l’on a envoyés tout simplement se reposer dans une abbaye ou sa famille. Je pense aussi à ceux  croyant qu’un cierge déposé devant une statue puisse garantir facilement l’obtention d’un souhait. N’oublions pas non plus  toutes ces prières (Afin que le chômage diminue, pour la fin des guerres sur la planète, etc.) puisées dans des revues spécialisées sont à l’évidence très peu efficaces.
    Oui ce matin je suis rassuré de lire que la prière ne doit pas conduire à devenir des  zombis mais bien des êtres responsables. Merci à Jacques DUMAS. 

 « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur ! » qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. » Matthieu 7, 21-29

 

"La prière n'est pas un calmant pour atténuer l'anxiété de la vie."

 

Pape François
28/09/2020
Je suis rassuré.