Accueil
- Actualités
- Présentation - Agenda -Vos questions - Prêtre - Interreligions - Méditations -
Lu-Vu-Entendu - Prières
Noël, Pâques -
Espace jeunes - Espace enfants -Liens - Paroles de chiens - Mes credos - FORUM
- Me contacter

 

mise à jour: 22.04.2019

Bonne fête de Pâques !


Mais après ces festivités ?

 

 

 

 

 

 

 

 

   Avec vous mes frères et sœurs que je rencontre et qui se battent  pour un mieux vivre, allons-nous  "contre vents et marées " nous engager pour défendre et partager pacifiquement  nos convictions ?

Oui !
a) Si nous prenons le temps de relire notre histoire pour la respecter ou la haïr.

b) Accepter qu’une vie ne peut-être qu’évolution. Sinon, c’est la mort. Un manque d’espérance.

c) Refuser que l’on décide pour nous ou que l’on nous exclus de toutes existences.

   Avec vous j’ai constaté de multiples manières une soif d’autre chose. Alors que notre vie ne devienne pas une soumission mais  un  Passage pour une vie  fraternelle.
 Je ne peux que rejoindre ce Jean et Pierre, avec leurs différentes vigueurs,  qui  sont  allés ensemble chercher réponses à leurs questions. (Saint Jean 20,3.)
  Jeunes ou vieux nous ne pouvons qu’ensemble découvrir nos origines pour que demain soit la Vie :
- « Toi le vieux, sans toi je ne serai pas là. »
- « Toi le jeune, sans toi je ne saurai espérer. »

    En ce temps de Pâques, reprenons ce passage de :(Exode 12,1). Des aménagements sont possibles.    Pourquoi donc vouloir uniformiser aujourd’hui nos manières d’être, nous soumettre à certaines orientations  décidées arbitrairement sans aucune consultation d’un peuple en place ? 

     L’imprévu d’une crèche pour une naissance ou un tombeau vide d’une fin, sera toujours le mystère d’une espérance, d’une vie qu’on ne peut maîtriser parce qu’elle Est
 

Abbé Jean-Pierre DALIBOT